Jude Bellingham parle de son avenir

Au Borussia Dortmund, Jude Bellingham est l’un des joueurs réguliers et un élément indispensable du onze de départ. Un jeune homme du BVB parle de son rôle de leader et de son avenir.

Malgré son âge, le jeune Juif Bellingham est déjà le leader absolu du Borussia Dortmund. Avant le dernier match de la saison face au Hertha (samedi 15h30 / en direct sur Sky), le joueur de 18 ans évoque une saison tumultueuse, le déménagement d’Erling Haaland et son avenir.

Voici ce que Jude Bellingham, jeune du BVB, a à dire sur…

… saison orageuse du BVB : “J’ai l’impression que cette année a été une sorte d’année d’adaptation en termes d’entraîneur et de style qu’il essaie de mettre en œuvre. J’ai l’impression que certains joueurs sont habitués à un style différent des entraîneurs précédents. Nous avons eu beaucoup de blessés, des joueurs importants se sont blessés lors des étapes décisives de la saison, et cela a gâché la composition et la formation. Mais il y a aussi eu de bons moments en championnat. Nous avons réalisé de très bonnes performances, marqué beaucoup de buts et je pense que nous avons également offert aux fans des performances assez excitantes. Mais le point est de trouver cette séquence. Si vous regardez le Bayern, ils pourraient avoir cinq, six, sept victoires d’affilée alors que nous luttons pour obtenir peut-être trois victoires. Nous pouvons donc apprendre beaucoup de ce qui s’est passé cette saison.”

…départ de l’attaquant du BVB Erling Haaland : “Je lui ai dit que je suis très heureux pour lui, qu’il peut franchir une nouvelle étape dans son cheminement de footballeur. C’est un joueur brillant, un gars brillant. Cela me manquera le plus. C’est vraiment un bon personnage. Je pense que City a beaucoup de chance d’avoir un tel joueur. Quant à notre équipe la saison prochaine, je pense que de nouvelles opportunités vont s’ouvrir. Nous avons des nouveaux venus intéressants avec Karim Adeyemi, Niko Schlotterbeck et Niklas Süle et je suis très impatient de voir ce que le club nous réserve pour la saison prochaine. J’ai une totale confiance dans le club.”

… sa propre évolution au Borussia Dortmund : “J’ai mon destin entre les mains et je sais que si j’essaie fort et que je fais confiance aux gens qui m’entourent, je peux avancer. Je suis venu d’Angleterre en tant que jeune talent. Il n’y avait pas beaucoup de pression. La première saison s’est bien passée. Il y avait aussi des matchs où je m’asseyais sur le banc et parfois je ne jouais pas du tout. Je pense que mon développement cette année a signifié que j’ai joué un grand rôle dans tous les matchs sauf deux. Je suis très reconnaissant à Dortmund pour la façon dont ils ont cultivé mon talent. Je pense qu’une grande partie du mérite revient au personnel d’entraîneurs et au personnel pour avoir contrôlé le battage médiatique autour de moi. De cette façon, je peux simplement me concentrer sur la victoire parce que c’est pour ça que je suis ici.”

….son rôle d’acteur majeur du BVB : “Cela signifie beaucoup pour moi d’assumer le rôle et la responsabilité que j’ai dans cette équipe et ce club. Depuis le jour où je suis arrivé ici, je dis à quel point le club est grand et quel plaisir c’est pour moi de jouer dans ce club et d’assumer cette responsabilité.

… domination de la Bavière : « Ces dernières années, nous avons été un peu loin du Bayern. Briser une séquence de dix ans serait incroyable pour le Borussia Dortmund et pour moi personnellement, donc la saison prochaine, nous attaquerons à nouveau. Parce que battre une équipe qui a dominé pendant si longtemps serait l’un des plus grands exploits en Europe. Je pense que ce serait vraiment gros et cela devrait être notre objectif chaque année.”

… son propre avenir : “Le seul avenir auquel je pense est le prochain match du Borussia. J’ai vraiment hâte à la saison prochaine. J’ai hâte que ça commence enfin. Mais oui, je serai là la saison prochaine et je serai prêt.

…son poste préféré : « Je pense que je suis probablement le plus fort dans une de ces formations où je peux jouer avec un huit, aller un peu plus dans la surface et avoir plus d’influence sur le but de l’adversaire. Mais quand je joue à six, j’aime ça aussi. J’aime dicter le rythme. Mais j’ai l’impression d’être un peu en retrait quand on se crée des occasions. Je préfère m’impliquer un peu plus.”

Leave a Comment